Entre Pérou et Colombie : les peuples Secoya vus par Jacques Desplats. Expo Paris, tour Saint-Jacques.

A l’heure où nos modes de vie sont régulièrement remis en question, nous regardons souvent vers les populations indigènes d’Amazonie pour envier leur rapport à la nature, leur comportement face à la vie animale et leurs traditions. L’exposition de photos … Continuer de lire Entre Pérou et Colombie : les peuples Secoya vus par Jacques Desplats. Expo Paris, tour Saint-Jacques.

UKRAINE : « Chronique d’une guerre annoncée » ; un film d’Anne Poiret ou la guerre avant la guerre.

Les frappes sur la ville de Kiev, les crimes commis à Boutcha ou le martyr de Marioupol nous ont fait oublier que la guerre n’avait pas commencé le 24 février 2022 avec l’intervention de quelque 100 000 soldats russes sur le … Continuer de lire UKRAINE : « Chronique d’une guerre annoncée » ; un film d’Anne Poiret ou la guerre avant la guerre.

Ukraine : journal d’une vie de Boris Mikhaïlov. (Maison Européenne de la Photo)

Un homme qui emprunte l’appareil photo de son entreprise pour photographier sa femme ne peut pas être mauvais. On pense à cela en apprenant que Boris Mikhailov, artiste ukrainien qui a grandi dans l’ex URSS, a commencé sa carrière en … Continuer de lire Ukraine : journal d’une vie de Boris Mikhaïlov. (Maison Européenne de la Photo)

« Oublier la nuit » de Jean-Paul Mari : le poids des maux chez les reporters de guerre. Ph Rochot.

Le déclenchement de la guerre en Ukraine a mobilisé plusieurs centaines de reporters, parfois expérimentés, parfois novices, tous motivés mais tous vulnérables, qui seront confrontés aux mêmes scènes d’horreur : bombardements de villages, exécutions sommaires, populations aux abris sans eau et … Continuer de lire « Oublier la nuit » de Jean-Paul Mari : le poids des maux chez les reporters de guerre. Ph Rochot.

Enfants juifs déportés: leur histoire à travers les pochoirs de Christian Guémy, alias C215.

La rue de la Cerisaie est étroite et sombre mais le petit groupe de policiers français n’a aucun mal à trouver l’adresse de la famille Zeliszewski en cet été 1942. Les agents de la Préfecture de police de Paris ont … Continuer de lire Enfants juifs déportés: leur histoire à travers les pochoirs de Christian Guémy, alias C215.

L’Ukraine dans le viseur de Justyna Mielnikiewicz  : « Portrait(s) d’une résistance ». Maison des Journalistes, Paris.

Pourquoi rencontre-t-on aussi peu de journalistes ukrainiens réfugiés en France ? Réponse : ils continuent de témoigner sur leur pays ou aident les reporters occidentaux dans leurs enquêtes. Justyna Mielnikiewicz est polonaise mais elle a choisi elle aussi de vivre l’Ukraine en … Continuer de lire L’Ukraine dans le viseur de Justyna Mielnikiewicz  : « Portrait(s) d’une résistance ». Maison des Journalistes, Paris.

« Photographies en guerre » / L’arme de l’image. Paris : Musée des Invalides.

Lancer deux expositions sur la photographie de guerre quelques mois avant l’offensive de l’armée russe en Ukraine, était sans doute prémonitoire… Quand le musée Jean Moulin à Paris inaugurait ses « Femmes photographes de guerre » et que l’hôtel des Invalides préparait … Continuer de lire « Photographies en guerre » / L’arme de l’image. Paris : Musée des Invalides.

Olivier Dubois, otage au Mali, ou les honneurs du Panthéon… Ph Rochot

« Aux grands hommes la patrie reconnaissante » peut-on lire sur le fronton du Panthéon. Le temps d’une soirée, le portrait d’Olivier Dubois a été projeté en XL lundi 7 janvier 2022 sur ce monument prestigieux, où reposent d’illustres hommes de lettres … Continuer de lire Olivier Dubois, otage au Mali, ou les honneurs du Panthéon… Ph Rochot

Algérie, 1961 – 2019 : les images de Depardon, les mots de Kamel Daoud. Institut du Monde Arabe.

L’un possède l’œil, l’autre la plume. L’un est Français, l’autre Algérien. Quand Raymond Depardon et Kamel Daoud associent leurs regards sur l’Algérie d’hier et d’aujourd’hui, la vie et l’histoire de ce pays prennent une autre dimension. L’exposition « Mon œil dans … Continuer de lire Algérie, 1961 – 2019 : les images de Depardon, les mots de Kamel Daoud. Institut du Monde Arabe.