Recherche

Philippe Rochot… Reportages pour mémoire…

Catégorie

Montagne

« La vallée des loups » ou le rêve achevé de Jean-Michel Bertrand (film)… Philippe Rochot

Des jeunes loups qui se roulent dans l’herbe, une louve qui brave le regard du montagnard et puis la meute qui regagne à la hâte sa tanière. Le rêve de Jean-Michel Bertrand était d’approcher les loups dont il venait de découvrir l’existence dans sa région natale du Champsaur : un rêve réalisé mais à quel prix. Avec son film « la vallée des loups » tourné au cœur des Alpes, il nous fait vivre sa quête incessante de l’animal, comme une obsession.

Jean-Michel Bertrand
Jean-Michel Bertrand

Car le loup est bien là. Il est revenu dans nos montagnes depuis deux décennies en provenance des Alpes italiennes. Il est présent dans une quinzaine de départements français, accueilli soit comme un prédateur par les éleveurs, au même titre que l’ours dans les Pyrénées soit comme une richesse par les amoureux de la nature…
A force de persévérance, de passion, de curiosité et de volonté, Jean-Michel Bertrand a pu les observer et même s’intégrer à leur univers. Le témoignage qu’il nous livre a quelque chose de captivant. Il a fallu trois ans à ce montagnard tranquille des Hautes-Alpes âgé de 57 ans pour découvrir leur territoire, leur tanière, leur terrain de jeu, leurs sentiers de déplacement, leurs habitudes, leurs proies.

La suite en un clic

Les Chinois sous l’Everest : les tunnels de l’Himalaya. Philippe Rochot

Voilà plus d’un an que les experts et ingénieurs chinois planchent sur un projet de liaison ferroviaire entre Lhassa, la capitale du Tibet et Kathmandou, la capitale du Népal. Il s’agit là d’un prolongement naturel de l’itinéraire du « train du Tibet » qui relie Pékin à Lhassa depuis plus de dix ans et dont les croquis traînaient dans les cartons.

08-nepal-2

Entre Tibet et Népal, la barrière naturelle de l’Himalaya. Daulaghiri. (Photo Ph.  Rochot)

En 2020, le chemin de fer du toit du monde qui franchit déjà des altitudes supérieures à 5000 mètres aura gagné la frontière népalaise. Il devra passer par le mont Everest et il faudra donc percer d’immenses tunnels qui seront sans doute qualifiés par les autorités chinoises de « plus longs tunnels du monde » car ils atteindront facilement une cinquantaine de km, battant ainsi le record des Suisses…

L’intérêt d’une liaison aussi acrobatique est certes touristique, mais avant tout économique et stratégique. Le développement du Népal est très dépendant des importations chinoises de toutes sortes qui inondent Kathmandou alors que le Népal exporte très peu vers la Chine. Mais sur le plan sécuritaire, c’est un pays clé et Pékin a toujours gardé un œil attentif sur ce territoire enclavé qui lui ouvre les portes du continent indien.

nepal_carte-train-lhassa

En pointillé, l’itinéraire du train du Tibet;, de Lhassa à Kathmandou.

La suite en un clic

Bouquetins des Alpes : « le grand dérangement ». Philippe Rochot

Ils se déplacent par groupes de trente ou quarante à travers le massif des Cerces. C’est la grande migration des bouquetins qui rejoignent leurs quartiers d’été. Le voyage ne dure pas plus de 4 ou 5 jours et s’étend sur une trentaine de km. Certains de ces bouquetins viennent carrément d’Italie. Leurs ancetres sont souvent originaires du Parc du Grand Paradis où la race a retrouve vie.

006 Vallouise Cerces bouquetins avril 2016 (160) (Copier)

Bouquetin massif des Cerces: 28 avril 2016. Photos Ph Rochot.

Dans ce massif, les derniers bouquetins d’Europe ont été sauvés de justesse grâce au roi Victor-Emmanuel II en 1850 alors que la race était en voie de disparition, exterminée par des chasseurs sans scrupules. Les comptages de plus en plus précis dans les Alpes donnent à présent une population de 50 000 têtes.

La suite en un clic

Les métamorphoses du refuge de l’Aigle… Regard sur le livre de Charlie Buffet et Pascal Tournaire : « l’Aigle, un refuge phare »… Philippe Rochot

Refuge de l’Aigle : 1984. © Ph. Rochot.

« S’il te plait, dessine-moi un refuge ! »… Si le petit prince avait demandé à Saint-Exupéry de lui dessiner un abri de haute-montagne, sans doute aurait-il tracé les contours de cette cabane emblématique, voisine de la Meije, accrochée au rocher à près de 3500 mètres d’altitude : le refuge de l’Aigle. Charlie Buffet et Pascal Tournaire lui consacrent un livre à l’occasion de la naissance du nouveau refuge: « L’Aigle : un refuge phare ». Eux le comparent à la cabane de Charlot dans « la ruée vers l’or » qui menace de basculer dans le vide.

002 Refuge Aigle 1925 fondation Petzl
Refuge de l’Aigle : 1925. (DR)
Et c’est bien le sentiment qu’on a quand on aborde ce refuge mythique : la fragilité de la construction dominant le glacier qui file 500 mètres plus bas et les haubans qui l’empêchent de basculer dans le vide en cas de tempête. Malgré cela on éprouve quand-même un sentiment de sécurité quand on est à l’abri de ses planches qui vous protègent plus ou moins du froid et de la bise glaciale.

La suite en un clic

Au delà du rideau de fer, les 8000 de l’Himalaya… L’épopée des alpinistes polonais. Ph Rochot

Alors que l’Europe « réunifiée » s’apprête à fêter le 25ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin, il faudra se souvenir que des alpinistes polonais, mus par leur passion et leur désir de liberté, ont sans doute été les premiers à ouvrir le rideau de fer entre l’Occident et le bloc soviétique, pour s’échapper vers les sommets de l’Himalaya. Ils ont pour nom Jerry kukuczka, dit Jierek, Christophe Wielicki ou Wanda Rutkiewic.

Nepal nov 06 B MukhtinahItinéraire des Annapurnas (Ph Rochot)

La suite en un clic

La traversée de l’arc alpin: le pari pour la vie, de Michel Dimitrieff… Philippe Rochot

Michel Dimitrieff

Quand on lit le projet de Michel Dimitrieff, on pense à la citation chère aux grands alpinistes Lionel Terray et Gaston Rebuffat : « la ou’ il y a une volonté il y a un chemin ».

Michel dimitrieff fête du tour de france

Michel Dimitrieff  : fête du tour de France Embrun (photo Pat.Domeyne/ 2013  )

Car il faut une volonté à toute épreuve quand on est handicapé moteur et qu’on veut traverser l’arc alpin en tandem, avec à la clé une dizaine de cols les plus prestigieux de nos montagnes. Michel va déniveler ainsi plus de 16.000 mètres, presque deux fois la hauteur de l’Everest. Mais pareille performance n’effraie pas ce garçon de 43 ans.

La suite en un clic

L’homme au quatorze 8000… »Erhard Loretan : Une vie suspendue »… Mon œil sur le livre de Charlie Buffet (éditions Guérin)

            « Pour réussir dans la voie qu’il s’était choisie, il fallait aller au delà du raisonnable  » écrit Charlie Buffet dans le livre qu’il consacre à la vie et à la mort d’un des plus grands alpinistes de notre époque : Erard Loretan, peu connu en France mais héros en son pays la Suisse.

Image

          Erhard Loretan appartenait à cette poignée d’hommes qui ont gravi les quatorze sommets de plus de 8000 mètres qui font la beauté de notre planète.

La suite en un clic

Glaciers des Alpes: alerte à la fonte… Ph. Rochot

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gaciers d’Aletsh, du Gorner, du Rhône, glacier blanc: photos Ph Rochot

Les changements climatiques frappent aujourd’hui le plus grand glacier d’Europe: le glacier d’Aletsch, avec ses 23km de long: un site exceptionnel, inscrit depuis 10 ans au patrimoine mondial de l’Unesco, mais un site menacé…..Il perd chaque année 50 mètres de longueur.
En un siècle, une centaine de glaciers ont disparu des Alpes suisses. Le glacier du Rhône, où le grand fleuve prend sa source a perdu plus de 2km en 150 ans alors qu’il y a 20.000 ans il arrivait au niveau de Lyon.

Glaciers suisses Rhône 2007 (wb)a

Glacier du Rhône: 2008.

La suite en un clic

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑