Photo Montier-en-Der : l’hymne à la nature des 25 ans du festival. Ph Rochot.

« Le sauvage est à la portée de mes pantoufles. Le thème est là, à deux mètres de ma porte d’entrée, côté jardin, sur ma terrasse, sur le bord d’une fenêtre, dans la pelouse ou tout simplement dans le potager.» Ainsi … Continuer de lire Photo Montier-en-Der : l’hymne à la nature des 25 ans du festival. Ph Rochot.

Paris+: choses vues à la nouvelle foire de l’art contemporain « Art Basel ». Philippe Rochot.

Le béret de côté et le fusil dans les bras, la patrouille de Vigipirate en tenue de combat tourne autour de la foule qui piétine pour pénétrer dans le Grand Palais Ephémère. Nous sommes au Champs de Mars, l’endroit est … Continuer de lire Paris+: choses vues à la nouvelle foire de l’art contemporain « Art Basel ». Philippe Rochot.

UKRAINE : « Chronique d’une guerre annoncée » ; un film d’Anne Poiret ou la guerre avant la guerre.

Les frappes sur la ville de Kiev, les crimes commis à Boutcha ou le martyr de Marioupol nous ont fait oublier que la guerre n’avait pas commencé le 24 février 2022 avec l’intervention de quelque 100 000 soldats russes sur le … Continuer de lire UKRAINE : « Chronique d’une guerre annoncée » ; un film d’Anne Poiret ou la guerre avant la guerre.

« Oublier la nuit » de Jean-Paul Mari : le poids des maux chez les reporters de guerre. Ph Rochot.

Le déclenchement de la guerre en Ukraine a mobilisé plusieurs centaines de reporters, parfois expérimentés, parfois novices, tous motivés mais tous vulnérables, qui seront confrontés aux mêmes scènes d’horreur : bombardements de villages, exécutions sommaires, populations aux abris sans eau et … Continuer de lire « Oublier la nuit » de Jean-Paul Mari : le poids des maux chez les reporters de guerre. Ph Rochot.

L’Ukraine dans le viseur de Justyna Mielnikiewicz  : « Portrait(s) d’une résistance ». Maison des Journalistes, Paris.

Pourquoi rencontre-t-on aussi peu de journalistes ukrainiens réfugiés en France ? Réponse : ils continuent de témoigner sur leur pays ou aident les reporters occidentaux dans leurs enquêtes. Justyna Mielnikiewicz est polonaise mais elle a choisi elle aussi de vivre l’Ukraine en … Continuer de lire L’Ukraine dans le viseur de Justyna Mielnikiewicz  : « Portrait(s) d’une résistance ». Maison des Journalistes, Paris.

Femmes photographes de guerre : Musée de la Libération – Paris.

Photo de Une : prisonniers irakiens. (c) Carolyn Cole, Los Angeles Times. La guerre en Ukraine permet aujourd’hui de mesurer l’importance de la présence des femmes photoreporters sur le terrain. On ne prête plus guère attention à ces journalistes au … Continuer de lire Femmes photographes de guerre : Musée de la Libération – Paris.

Olivier Dubois, otage au Mali, ou les honneurs du Panthéon… Ph Rochot

« Aux grands hommes la patrie reconnaissante » peut-on lire sur le fronton du Panthéon. Le temps d’une soirée, le portrait d’Olivier Dubois a été projeté en XL lundi 7 janvier 2022 sur ce monument prestigieux, où reposent d’illustres hommes de lettres … Continuer de lire Olivier Dubois, otage au Mali, ou les honneurs du Panthéon… Ph Rochot

Algérie, 1961 – 2019 : les images de Depardon, les mots de Kamel Daoud. Institut du Monde Arabe.

L’un possède l’œil, l’autre la plume. L’un est Français, l’autre Algérien. Quand Raymond Depardon et Kamel Daoud associent leurs regards sur l’Algérie d’hier et d’aujourd’hui, la vie et l’histoire de ce pays prennent une autre dimension. L’exposition « Mon œil dans … Continuer de lire Algérie, 1961 – 2019 : les images de Depardon, les mots de Kamel Daoud. Institut du Monde Arabe.

Chine : le combat des paysans expropriés : « Guanzhou, une nouvelle ère », un film de Boris Svartzman.

Quand les bâtisseurs de la nouvelle Chine font sortir de terre des cités nouvelles ou des zones industrielles, ils ne s’embarrassent pas d’égards vis-à-vis des populations locales. Les habitants n’ont souvent qu’un mois pour évacuer leurs maisons et leurs terrains. … Continuer de lire Chine : le combat des paysans expropriés : « Guanzhou, une nouvelle ère », un film de Boris Svartzman.