« Divas arabes : de Oum Kalthoum à Dalida » ou la saga des déesses d’Orient : Institut du monde arabe. Ph Rochot.

Elles sont l’éclat et le reflet du monde arabe ; elles représentent son rythme de vie, ses joies, ses douleurs et ses fièvres. On les appelle les divas. Et il y a dans ce terme quelque chose de de divin…Elles … Continuer de lire « Divas arabes : de Oum Kalthoum à Dalida » ou la saga des déesses d’Orient : Institut du monde arabe. Ph Rochot.

Expos « Photo Saint-Germain » : entre Marguerite Duras et Tina Modotti…

Là où Paris-Photo et le Salon de la Porte de Versailles ont jeté l’éponge, Photo Saint-Germain maintient le cap pour la rentrée 2021 et la date du 7 janvier: belle occasion de saluer ses dix ans d’existence.

Continuer de lire « Expos « Photo Saint-Germain » : entre Marguerite Duras et Tina Modotti… »

Maitres de la photo japonaise et Samouraï noir à la Maison Européenne de la Photo. Ph Rochot.

La photographie japonaise a souvent de quoi dérouter. Alors qu’au début du siècle dernier elle n’était faite que d’albums souvenirs avec geishas et cerisiers en fleurs, elle a fait un bond en avant au sortir de la deuxième guerre mondiale : … Continuer de lire Maitres de la photo japonaise et Samouraï noir à la Maison Européenne de la Photo. Ph Rochot.

Sarah Moon et son musée imaginaire « PasséPrésent », Paris Musée d’Art Moderne. Ph Rochot.

Quand on parcourt la biographie de Sarah Moon, on apprend qu’elle est née à Vichy en 1941 et qu’elle était juive. On comprend mieux que sa famille ait préféré fuir la France et se réfugier en Angleterre. On aimerait lire ou écouter le récit de son histoire personnelle mais Marielle Sarah Warin de son vrai nom, ne se raconte pas : « L’enfance est un grenier auquel je n’ai jamais voulu trop toucher » dit-elle avec prudence et méfiance.
Continuer de lire « Sarah Moon et son musée imaginaire « PasséPrésent », Paris Musée d’Art Moderne. Ph Rochot. »

Félix Bonfils, aventurier du photoreportage au Proche-Orient. (Expo à Alès) Ph Rochot

A l’origine, c’est un imprimeur relieur qui s’installe à Beyrouth en 1867 avec en tête l’idée de faire des clichés de paysages, de populations, de monuments et de temples pour des touristes de luxe en manque de souvenirs. D’autres l’ont précédé sur les chemins du Proche-Orient. Mais le travail de Félix Bonfils dépasse largement celui d’un simple photographe.

Continuer de lire « Félix Bonfils, aventurier du photoreportage au Proche-Orient. (Expo à Alès) Ph Rochot »