Chauvel: 50 ans de photoreportage de guerre… itv

S’il existe une « race » de reporter de guerre, c’est bien Patrick Chauvel qui en est l’illustre représentant : 50 ans de reportages, quelques cicatrices et surtout 380 000 clichés recensés et déposés dans une fondation qui porte son nom qui seront bientôt accessible à Bayeux, ville où siège le prix des correspondants de guerre… Est-ce le fait d’avoir survécu qui à force d’expérience lui a donné ce sens de l’humour noir et de l’autodérision qu’il aime pratiquer ? D’un abord plutôt fermé, il cache en lui un sens humain profond qui apparaît au détour d’un livre ou d’une interview. Celle qu’il a donnée ici à Fred Marie dans le podcast « destination reportage » en témoigne….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s