Recherche Sophie Pétronin désespérément… Ph Rochot.

« Le désert m’appelle ! » c’est la formule utilisée par Sébastien, le fils de Sophie Pétronin pour signifier qu’on cherche à lui parler de « là-bas » et nous montrer qu’il a des contacts sur le terrain, au Mali, où sa mère est détenue depuis Noël 2016. Il ne dira pas lesquels mais apparemment il est parvenu à nouer plus de relations avec les représentants locaux que le gouvernement français. Il a même cette réflexion: «Ils ont de gros moyens et nous on a de bonnes informations ». Car c’est souvent lui qui fournit les adresses, les téléphones, les pistes. Mais pour un maigre résultat.

Capture d’écran de la vidéo diffusée par les ravisseurs: Sophie Pétronin sur son lit.

La vidéo où sa mère apparaît sur un lit avec à ses côtés quelques médicaments basiques et une perfusion artisanale, sonne pour lui comme une alerte, un avertissement mais aussi une tentative de relance d’une négociation qui a visiblement échoué. Les derniers attentats de Ouagadougou contre l’armée burkinabé et l’ambassade de France au Burkina-Faso, qui ont fait trente morts, montrent que les groupes restent actifs et déterminés dans cette immense région du Sahel.

Sébastien Pétronin (à gauche) et ses cousins Lionel et Arnaud à l’entrée du Quai d’Orsay ce 3 mars 2018. (Ph Rochot)

Avec ses deux cousins, Arnaud et Lionel Granouillac, gaillards solides et volontaires qui ne s’embarrassent guère d’arguments diplomatiques, ils étaient reçus au Quai d’Orsay par un proche conseiller du ministre Jean-Yves Le Drian.
Première question posée : comment interpréter la dernière vidéo et le message qu’elle porte ? « Elle est en cours d’authentification leur dit-on ».… C’est la formule consacrée au ministère des Affaires étrangères pour donner du temps au temps.

La scène est pourtant claire. C’est bien Sophie Pétronin que l’on peut voir étendue, malade, portant difficilement ses 72 ans, avec ironiquement en fond sonore, la voix d’Emmanuel Macron répétant en boucle : « Je vous protégerai ». Les ravisseurs veulent clairement signifier que son état de santé s’est dégradé. Est-ce une pression pour pousser à la négociation ? Mais négocier quoi : des livraisons d’armes ? De l’argent ? Des libérations de djihadistes quelque part au Sahel ? Le Quai d’Orsay n’en dit mot, privilégiant dit-il la discrétion dans les négociations pour préserver la vie de l’otage.
Mais l’absence de progrès irrite fortement les proches. Sébastien Pétronin a déjà effectué cinq voyages au Sahel dont deux non accompagnés et deux déplacements au Niger. Sur place il n’est pas forcément le bienvenu. Sa présence dérange. Il a souvent frôlé l’expulsion du pays. Pour lui, « ça bloque au niveau de l’Etat, ça veut pas ! Mais si ça bloque je ne dois pas attendre, il faut que je provoque. »

Sortie du Quai d’Orsay pour les proches de Sophie Pétronin… (Ph R.)

Sébastien Pétronin a demandé rendez-vous avec le chef de l’Etat. Son épouse a même écrit à Brigitte Macron. Mais pas de réponse, pas de résultats…
La famille de Sophie Pétronin voit que les médias ne se mobilisent guère : pas une agence de presse à la sortie de l’entretien, juste une équipe de France3 et de BFM, une radio aussi mais quatre représentants de l’association « otages du monde ». Parmi eux Pierre Legrand, ancien otage au Mali, qui faisait partie du groupe surnommé « les 4 d’Arlit » : trois années de détention. Il connaît les tendances, les comportements, la personnalité des preneurs d’otage, les alliances nouvelles qui se créent. Le groupe « Jamaat el Ansar al islam Wal muslemeen » qui détiendrait Sophie Pétronin, ça lui parle… De même quand il dit que le chef touareg Lyad Ag Ghali peut être un négociateur de poids, il faut le croire.
Reste une question lancinante : pourquoi elle ? Pourquoi Sophie Pétronin qui faisait le bien autour d’elle au Mali ? Elle avait choisi de consacrer sa vie aux orphelins de Gao. Dans son livre Le Fil de lumière, écrit en 2013, elle expliquait ainsi sa motivation : « Ce que je vais faire dans votre océan de misères n’est pas grand-chose, mais une vie sauvée est une vie qui vit. Les enfants sont innocents, ils ont le droit de grandir et de se construire pour devenir des hommes et des femmes capables de s’intégrer dans une société qui n’est pas facile à vivre. »
Comment peut-on priver de liberté pareille femme de cœur ? Les ravisseurs ont dû se tromper d’adresse. Sophie Pétronin est plus utile en liberté que dans cette détention injuste.Armée française au Mali: image ECPAD

Ces djihadistes du désert détiennent également cinq autres otages. Des gens de foi : une missionnaire suisse et une religieuse colombienne, un Australien âgé de 82 ans, un Sud-Africain enlevé par Al-Qaida dans le nord du Mali en novembre 2011, et un Roumain capturé en avril 2015 au Burkina Faso.
Les proches de Sophie Pétronin se sont donnés quinze jours pour déclencher de nouvelles actions si rien ne bouge, à commencer par un nouveau voyage au Mali de son fils Sébastien.

Philippe Rochot
:

6 réflexions sur “Recherche Sophie Pétronin désespérément… Ph Rochot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s