Migrants à l’honneur au World Press Photo…Philippe Rochot.

Après les choix contestés de l’an passé, le jury du World Press Photo 2015 rentre dans les rangs et récompense une image d’une grande force et d’une grande portée politique: celle du photographe australien Warren Richardson. Elle est prise à la frontière hongroise avec une famille de réfugiés qui fait passer un bébé sous le réseau de barbelés. Tout est dit dans cette photo  : la détresse, la volonté de fuir la guerre, les difficultés de pénétrer dans une Europe qui se replie su elle-même. L’image est en noir et blanc, ce qui donne à la scène l’intensité dramatique qu’elle mérite. Elle est légèrement floue et traduit le mouvement, la fuite en avant, vers l’Europe, vers un peu d’espoir.
Warren Richardson raconte qu’il guettait depuis cinq jours le passage des réfugiés et qu’en pleine nuit, un groupe de 200 personnes, avec femmes et enfants s’est présenté devant la ligne de barbelés. «  Nous avons joué au chat et à la souris avec la police durant toute la nuit raconte le photographe. Il était à peu près trois heures du matin quand j’ai pris la photo. Je ne pouvais pas utiliser de flash car la police cherchait ces gens…J’ai donc utilisé la lumière de la lune».

Le président du Jury Francis Kohn affirme que cette image a été repérée assez tôt dans une sélection de plus de 80.000 clichés. Il savait qu’elle remporterait le prix en raison de sa force et du message qu’elle transporte.

Bulent Kilic syrie Turquie frontière World press

Le problème des réfugiés est devenu un sujet incontournable de notre actualité. Dans les photos primées on retrouve celle du photoreporter turc Bulent Kilic (AFP) prise à la frontière entre la Turquie et la Syrie avec des familles qui elles aussi forcent le passage à travers grillages et barbelés.

Migrants, réfugiés, personnes déplacées, peuples en marche, restent des valeurs sûres du photoreportage car ils sont les témoins essentiels des conflits de notre monde..

Philippe Rochot

Autres lauréats: voir sur le site du World Press Photo   : https://dub109.mail.live.com/?tid=cmHOI9ijDW5RGNDRBgS7Lzjg2&fid=flinbox

2 réflexions sur “Migrants à l’honneur au World Press Photo…Philippe Rochot.

  1. Derrière presque toute image, il y a une idéologie et cette photo n’échappe pas à la règle. Il s’agir ici de montrer que l’Europe cherche à empêcher les migrants d’entrer, ce qui est d’ailleurs en partie le cas. Mais que peut-elle faire d’autre sinon à faire le lit des extrêmes-droites ? Il est un peu facile pour le jury du World Press Photo de se parer de toutes les vertus et de donner ainsi des leçons de morale à bas coût…

  2. Trés belle plaque mais ce n’est pas un fraco comme disait Henri.
    Ce que j’apprecie aussi c’est de savoir qu’il a mis cinq jours de planque. La photo quand on la veut ça prend du temps et tout ce passe en un instant.
    Et chapeau, avec la lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s