Charlie Hebdo et les honneurs de la République. Choses vues à la première manif de solidarité…Philippe Rochot.

DSC_6139 (Copier)

Le bruit a couru sur les réseaux sociaux, mais difficile de savoir qui organise cette manifestation. Quelques heures après l’attentat des centaines de personnes convergent pourtant vers la place de la République. Les sorties du métro sont déjà saturées. J’ai même une brève pensée pour les victimes de Charonne…

DSC_6094 (Copier)
J’avance au cœur de la manif mais je ne vois pas de comité d’organisation : des étudiants en journalisme, des militants de la CGT, un groupuscule brandissant un drapeau de la Paix, quelques personnalités comme Cécile Duflot, qui cherche à montrer sa présence aux médias, mais ça ne suffit pas pour rassembler son monde.

DSC_6225_modifié-1 (Copier)

Une heure plus tard ils sont pourtant une bonne dizaine de milliers, dix fois plus que pour la manif de solidarité avec Hervé Gourdel, assassiné par les djihadistes algériens. C’est le type même de la manifestation spontanée.

DSC_6211 (Copier)

La foule ? Plutôt classes moyennes revenant du boulot : plutôt rive gauche que Barbès. Un homme me lance : « ça fait vingt ans que j’ai pas manifesté mais là c’est vraiment trop ! »

Des journalistes brandissent leurs cartes de presse comme un étendard de liberté d’expression qu’il faut préserver. Chaque manifestant affiche ce slogan qui prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux : « je suis Charlie ».

DSC_6132 (Copier)

Les étudiants en journalisme de Paris 8 s’étonnent de devoir déjà manifester pour la liberté de la presse avant même d’avoir commencé leur carrière…Chacun a découpé à la hâte une couverture de Charlie Hebdo pour la tenir à bout de bras : « l’amour plus fort que la haine ». Un couple s’étonne devant un panneau tenu par des sympathisants kurdes : « la barbarie tue à Paris comme elle tue à Kobané… »
– C’est quoi ça Kobané me demande la femme ?
-Une ville symbole qui résiste aux islamistes, le dos à la Turquie qui ne les aide guère parce que la Turquie redoute plus les Kurdes que Daech…

DSC_6213 (Copier)
Je capte quelques débats à deux balles du genre « OK ils ont tué, mais faut pas oublier non plus la violence policière ! » Spontanément la foule scande « Charlie, Charlie ! » et applaudit à la mémoire des victimes. Chacun place comme il peut ses bougies sur les bas reliefs au pied de la statue. La rédaction de Charlie Hebdo ne pensait sans doute pas qu’un jour, elle aurait l’hommage de la République.

Philippe

Minute silence à Notre Dame hommage vicitmes Charlie (web)      Minute de silence à Notre-Dame de Paris….

2 réflexions sur “Charlie Hebdo et les honneurs de la République. Choses vues à la première manif de solidarité…Philippe Rochot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s